Comme la plupart d’entre nous, vous avez déjà entendu parlé du soja, du lait de soja, de l’huile de soja, mais avez-vous déjà entendu parler de la cire de soja ? 

Pour rappel, le soja est un légume issu de la famille des légumineuses (comme le haricot, le pois ou la luzerne). De plus, le soja est un protéo-oléagineux très apprécié pour sa richesse en protéines, il est très utilisé dans les régimes vegans, végétariens et flexitariens. Il est à noter que le soja fait de plus en plus partie de la vie des personnes très soucieux de leur santé et hygiène de vie. En effet de nombreuses personnes consomment du lait de soja comme alternative au lait mais également de l’huile de soja pour assaisonner crudités et salades et même en cuisson pour faire revenir une poêlée de légumes par exemple. Quant à la cire de soja, vous trouverez dans la suite de cet article toutes les informations nécessaires pour vous faire découvrir son utilité.

Définition : qu’est-ce que la cire de soja ?

La cire de soja est une cire végétale, fabriquée à partir de l’huile de soja, qui est elle-même une huile végétale possédant un certains nombres d’acides gras poly-insaturés, c’est-à-dire des acides gras contenant des doubles liaisons. Les graines de soja sont principalement cultivées dans des plantations en Argentine, au Brésil et aux États-Unis… même si historiquement, c’est en Chine qu’elle est la plus répandue.

Sa composition lui permet ainsi d’obtenir une consistance très fluide ce qui la rend instable et très sensible face à l’oxydation. De ce fait, lorsque l’huile de soja est en contact avec de la lumière et de la chaleur, elle rancit rapidement. Afin de la rendre plus stable et la transformer en cire de soja, l’huile végétale de soja doit subir une transformation. 

La cire de soja a commencé à se développer sur le marché à partir des années 90, afin d’avoir une alternative à la cire d’abeille qui devenait beaucoup trop chère. Au début, la cire de soja était composée d’un mélange d’huile de soja, de coco et de palmier partiellement hydrogénées, puis la recette a été modifiée en mélangeant juste de l’huile de soja et de la cire d’abeille. Aujourd’hui, la cire de soja est fabriquée à partir d’huile de soja via un processus d’hydrogénation. La cire de soja est disponible sous forme de flocons mais également sous forme de granulés, elle a un aspect blanc cassé très opaque. 

Pour résumer, il est tout à fait possible de concevoir des bougies avec de la cire d’abeille, qui donne un aspect d’odeur de miel à la combustion. Mais il est globalement conseillé par les professionnels des bougies de choisir la cire de soja, et ce pour différentes raisons : la qualité de la cire, le rapport qualité / prix, la possibilité de faire des mélanges avec des huiles essentielles pour diffuser des senteurs naturelles etc.

Comment fabriquer de la cire de soja ?

Afin d’obtenir de la cire de soja, l’huile est hydrogénée, ce qui signifie que la cire de soja est créée via un processus d’hydrogénation afin de la transformer et lui donner une consistance plus solide. Mais qu’est ce que l’hydrogénation ? Le traitement par l’hydrogène consiste à mélanger de l’huile de soja avec une molécule de dihydrogène et de le porter à haute température et en présence d’un catalyste. Le degré d’hydrogénation est contrôlé par la quantité d’hydrogène, la durée et la température de la réaction, et par le catalyste. De ce fait, plus le degré d’hydrogénation est élevé entre 50 à 80 °C, plus l’huile deviendra solide.

Que fait-on avec la cire de soja ?

La cire de Soja est principalement utilisée pour faire ses bougies et plus particulièrement pour les bougies destinées par la suite au massage. En effet, grâce à ses propriétés émollientes destinées à agir sur l’épiderme, la cire de soja est l’élément parfait pour élaborer des bougies destinées au massage.

Cire de paraffine ou cire de soja : que choisir ?

La cire de paraffine, très utilisée par les industriels de la décoration et des bougies vendues en grande surface, est fabriquée à partir de pétrole brut. Elle subit un processus de raffinage, qui, par le biais de la distillation, permet d’avoir une substance carbonée, qui sera ensuite mixée à des additifs. Le résultat de cette mixture sera utilisée par les fabricants de cosmétiques mais également de décoration, avec par exemple les bougies odorantes. Son coût de revient faible l’a imposé comme matière première pas chère et abordable. Mais elle reste une matière peu écologique… et surtout, présente des risques à long terme pour la santé : certaines études indiqueraient que les bougies parfumées seraient toxiques, et qu’à long terme, elles pourraient avoir des effets néfastes sur la santé.

La cire de soja est recommandée pour les bougies & fondants

C’est pour cela que la cire de soja est idéale pour réaliser des bougies de massage ou de décoration, car elle possède des bienfaits nourrissants et protecteurs et à l’avantage de pouvoir se mélanger très facilement  aux huiles et beurres végétaux, aux colorations naturelles mais aussi avec les huiles essentielles. De plus, la couleur blanche de la cire de soja facilite la coloration de vos bougies. Il est également à noter que la cire de soja permet une combustion basse et lente, puisque sa flamme est moins intense que d’autres cires, ce qui lui confère une longévité. Grâce à la cire de soja, vous pourrez profiter de votre bougie parfumée naturelle pour un long moment et par la même occasion faire des économies puisque vous n’aurez pas à racheter de bougies dans l’immédiat. En poursuivant sur l’économie, la cire de soja a l’avantage d’être totalement consommée en laissant très peu de résidus ce qui permet de faire moins de gâchis de cire. 

Où acheter une cire de soja de qualité ?

Si vous décidez de fabriquer vos propres bougies, ou si vous êtes à la recherche d’une matière première de qualité, il faudra sélectionner une cire de soja qui sera idéalement d’origine européenne, 100 % végétale et garantie sans OGM. Il existe de nombreux magasins, boutiques en ligne et grossistes pour acheter la cire de soja de qualité, qui ne sera pas nocive pour votre santé ni celle de vos clients.

Quelle cire pour vos bougies : sans OGM, bio, naturelle… ?

De nombreuses personnes qui se lancent dans la fabrication de bougies, souhaitent utiliser une cire qui soit la plus écologique et sans risque pour la santé. Généralement, vous trouverez facilement dans le commerce de la cire de soja sans OGM ou bio, qui est recherché par les consommateurs aujourd’hui. Ces derniers privilégient des produits dits healthy, et privilégient les productions artisanales plutôt que les produits issus de l’industrie cosmétique. Certes, la cire de soja d’origine européenne ou française est plus chère que celle venant d’Amérique ou d’Asie, mais elle permet aux marques de bougies qui l’utilisent de vendre leur produit plus cher, grâce à ces arguments devenus également marketing.

Comment conserver la cire de soja ?

La cire de soja est un produit biologique mais également écologique qui est de plus une très bonne alternative aux cires classiques. Afin de préserver et de bien conserver votre cire de soja, il est fortement recommandé de la stocker à température ambiante à l’abri de l’humidité et de la lumière.